Le diagnostic de l’installation électrique est obligatoire lors de la vente d’un bien. Dans la majorité des rapports de contrôle concernant les constructions anciennes, on retrouve la phrase suivante : l’ensemble de l’installation électrique n’est pas protégé par au moins un dispositif différentiel à haute sensibilité ≤ à 30mA. (Milli ampère) Le côté technique de cette phrase ne favorise pas toujours sa compréhension, et trop souvent, on considère que l’installation électrique fonctionnait très bien sans ce dispositif. Les vendeurs ne sont pas obligés d’effectuer les travaux permettant de corriger les anomalies mentionnées dans les rapports de contrôle. La mise en conformité de l’installation électrique doit faire partie des priorités de l’acheteur dans sa rénovation de maison. Le coût des travaux d’électricité peut facilement servir à la négociation du prix de vente du bien.

La protection différentielle, comme la liaison équipotentielle (mise à la terre), sont obligatoires dans les constructions neuves et sont clairement définis par la norme NFC15-100. Malheureusement, dans l’ancien, la mise en conformité des installations électriques, n’est obligatoire que si le bien est destiné à la location. La protection différentielle est pourtant le minimum requis pour la protection des personnes contre les risques électriques. Ces appareils détectent les fuites de courant qui peuvent résulter de la défaillance d’un appareil électroménager par exemple. Electriquement parlant, le courant qu’absorbe un appareil électrique, le traverse et en ressort. Le courant en sortie doit être le même qu’à l’entrée. S’il y a une différence (différentiel), c’est qu’il y a un courant de fuite. Ce courant de fuite peut être généré par un défaut d’isolement dans un appareil électroménager. La présence d’eau dans un circuit électrique, la fusion d’un câble suite à un échauffement ou un incendie, vont provoquer un défaut de ce type. Une personne qui rentre en contact direct avec l’électricité, va être traversée par un courant électrique, ce qu’on appelle l’électrisation. L’électrisation peut suivant les circonstances, provoquer des brûlures, des blessures internes (cardiaques, musculaires, pulmonaires, neurologiques etc…) L’électrisation peut aller jusqu’à l’électrocution qui est mortelle. La protection différentielle 30 mA protège le corps humain contre ces risques d’électrisation. Le seuil des 30mA associé à un temps de réponse du dispositif inférieur à une demi seconde évite la paralysie respiratoire.

 Pour information, les valeurs critiques moyennes pour le corps humains sont :

  • 1 Ampère                 Arrêt du cœur
  • 50 à 75 mA               Fibrillation cardiaque irréversible
  • 30 mA                        Paralysie respiratoire si plus de 1/2 seconde
  • 10 mA                        Contraction musculaire
  • 0 ,5 mA                     Perception, sensation faible 

Beaucoup de gens sont persuadés que les disjoncteurs différentiels, fournis par le fournisseur d’électricité, les protègent efficacement. Et c’est une grave erreur puisqu’ils sont calibrés à 300 ou 500 mA. La protection différentielle à haute sensibilité est intégrée soit dans un disjoncteur, soit dans un interrupteur. Le disjoncteur protège aussi contre les courts circuits (contact entre deux fils) et les surintensités (dépassement du courant admissible dans les fils ou les appareils électriques). L’interrupteur différentiel n’a pas la capacité de protéger contre les courts circuits et les surintensités. Dans les tableaux électriques, on en trouve un ou plusieurs en amont d’une série de disjoncteurs (non différentiels). Les appareils différentiels ont un double marquage : le premier exprimé en ampère correspond à l’intensité maximale admissible au travers de l’appareil (10A ,16A, 20A ,etc..) et un second marquage spécifique au différentiel (ΔI 0,03A ou 30mA ).  A noter que l’on trouve des dispositifs de protection différentielle 10 mA. On les utilise pour des applications spécifiques comme par exemple l’éclairage immergé d’une piscine. Il existe des versions destinées à la protection des appareils sensibles qui fonctionnent avec beaucoup d’électronique, comme par exemple les plaques de cuisson à induction. Une version destinée à la protection du matériel informatique est aussi disponible.

Vous envisagez de faire des travaux d’électricité, comme vous avez pu le constater dans les lignes ci-dessus, il est important de ne pas faire n’importe quoi, au risque de mettre en danger vous et vos proches. N’hésitez pas à contacter La Maison des Travaux Brest, qui vous accompagnera dans l’élaboration de votre projet de mise en conformité électrique de votre habitat. Nous mettrons à votre disposition les entreprises locales de notre panel que nous avons qualifiées pour leur parfaite connaissance de la réglementation et leur expérience dans sa mise en œuvre.

La Maison des Travaux Brest peut vous accompagner dans vos travaux de  rénovation intérieure, dans vos travaux extérieurs, dans la création d’une extension de maison et dans tous les domaines  liés à votre maison. Sa "Charte Qualité ", vous garantit des prestations au meilleur rapport qualité/prix.